Après avoir disparu des images des activités officielles pendant un certain temps à cause d’une « colère royale », dit-on, Aziz Jaïdi a fait un grand retour dimanche, lors du début de la visite du roi Mohammed VI à Moscou.

Depuis la visite du Roi à Laayoune, on ne voyait à la télévision que Brahim Nadim qui avait pris la place de Jaïdi dans le cercle de la garde rapprochée du souverain.

L’incident de Rabat où un exMRE avait réussi à se rapprocher de la voiture du roi et perturber la circulation du cortège royal, a probablement été l’une des raisons du retour de Jaïdi, rapportent des sites d’info.

Le manque d’une réaction « rapide et efficace » afin d’intercepter « l’intrus » a soulevé beaucoup de questions et de commentaires, notamment en l’absence de Jaïdi, notent des observateurs bien avertis.

La quarantaine, ce Natif de Marrakech, s’est fait remarquer dès le début de règne (1999), par ses interventions de prévention au sein de la garde rapprochée du souverain.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.