Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné, mercredi, à dix mois de prison ferme l’agresseur de deux citoyens marocains de confession juive, en juillet dernier.

Le tribunal a également condamné le mis en cause à une amende de mille dirhams pour coups et blessures avec préméditation, alors qu’il l’a acquitté du chef d’accusation de « discrimination en raison de l’origine nationale et la croyance religieuse », selon la MAP.

L’affaire remonte au 14 juillet dernier lorsque les services de la préfecture de police de Casablanca avaient arrêté l’auteur d’une agression perpétrée au niveau du Boulevard Anfa et de la Rue Averroès contre un citoyen marocain de confession juive.

 Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.