Le Roi Mohammed VI a visité mercredi, le chantier de restauration de Borj Sidi Bounafae, un projet qui fait partie intégrante du programme de restauration et de réhabilitation des monuments historiques de l’ancienne médina de Fès, doté d’une enveloppe budgétaire globale de 285,5 millions de dirhams.

Témoignage de la volonté constante du Souverain de préserver le cachet historique et civilisationnel de cette cité millénaire, inscrite en 1981 au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, ce programme porte sur la restauration de 27 monuments historiques, notamment des médersas, des borjs, des foundouks, des tanneries, des remparts et des ponts.

Quatorze projets des vingt-sept prévus au titre de ce programme quadriennal (2013-2016) sont en cours de réalisation.

Il en est ainsi du projet de restauration de Borj Sidi Bounafae, édifié par le Sultan Ahmed Al Mansour Assaâdi en l’an 990 de l’hégire/1550 grégorien, qui sera restauré dans un délai de 12 mois pour une enveloppe budgétaire de 10,2 MDH.

Ayant à l’origine pour objectif le renforcement des capacités défensives de la ville de Fès et sa protection contre les menaces extérieures qui la guettaient, ce fortin sera converti, au terme des travaux de restauration, en un musée.

Article19.ma/MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.