VOICI UN BREF APERÇU SUR LES DERNIERS DÉVELOPPEMENTS, SELON LES MÉDIAS AU MAROC, EN MILIEU DE SEMAINE:

 SNI se met à l’heure africaine : La holding d’investissement veut investir davantage sur les marchés sub-sahariens. Les produits de la vente de Centrale Laitière et Cosumar serviront en partie à cette fin .

Finance islamique : Le Maroc, futur Hub régional. Elle pourra peser 10 à 20% dans le système bancaire à l’horizon 2020. Les banques dans les starting-blocks .

Projet de loi de Finance : L’écotaxe, la grande déception. Aucun amendement de la loi dans le texte. La CGEM regrette que les mesures pour l’investissement et l’emploi se limitent aux entreprises nouvelles .

Liquidité bancaire : Le déficit largement couvert. La tendance à la baisse du déficit de liquidité se maintient. Le besoin des banques est ressorti en moyenne à près de 48.5 milliards de DH sur la semaine .

Adjudication du Trésor : La demande repart à la hausse sur le marché des adjudications. Elle totalise près de 20 milliards de DH .

Electricité : Taqa Morocco, le premier producteur privé d’électricité au Maroc, a obtenu pour son système de management intégré les certifications Qualité Iso 9001, santé, et Sécurité OHSAS 18001 et Environnement ISO 14001 .

La place finit octobre en zone verte : La place boursière de Casablanca clôture le mois d’octobre sur une tendance haussière. Le Masi et le Madex ont enregistré des hausses respectives de 2.69% et 2.81% avec un volume global qui a atteint 2.73 MMDH .

Le Trésor aura besoin de 10.5 MMDH : Les besoins prévisionnels du trésor pour le mois de novembre porteront sur un montant se situant entre 10 et 10.5 MMDH, selon la Direction du trésor et des finances extérieures relevant du ministère de l’Economie et des finances .

Bourse de Casa : Les banques premiers contributeurs à la masse bénéficiaire. Selon les derniers chiffres du CDVM, le secteur bancaire reste le premier contributeur à la masse bénéficiaire de la place boursière casablancaise au premier semestre 2014, avec une hausse de 7.6%  .

Le pétrole chute encore : Les cours du pétrole coté à New York poursuivaient leur forte chute à l’ouverture, évoluant à des plus bas depuis trois ans .

Risques pays : Hausse de 10% des défaillances d’entreprises au Maroc en 2015. Le risque d’impayés restera fort au Maroc en 2015, selon Euler Hermes. L’assureur-crédit estime, en outre, à 8.4 milliards de DH additionnels les opportunités à saisir à l’export par les entreprises marocaines .

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.