http://www.youtube.com/watch?v=D5JzzFcU-Cs

A l’occasion du 60ème anniversaire de la révolution algérienne, fêté le 1er novembre 2014, la chanteuse Fella Ababsa lance un cri de désespoir sur la toile.
Bercée depuis son plus jeune âge dans un univers musical; son père n’est autre que le grand poéte, musicien et chanteur Abdelhamid Ababsa; Fella en veut au gouvernement algérien, et elle le fait savoir à travers cette vidéo publiée sur Youtube.

‘ Vous nous avez clochardisé …’. lance-t-elle les larmes aux yeux. Un appel de détresse adressé aux hauts responsables de l’Etat, notamment ceux du ministère de la culture en Algérie, que Fella accuse de ‘vouloir l’écarter’.

dscx

‘Vous attendez ma mort pour m’honorer? Je refuse ce genre d’hommage’ ​
Son attachement à ses racines et au pays qui l’a vu grandir, Fella la chanté. : ‘Je suis algérienne, même dans mes rêves’ …
‘ Mon coeur saigne . Après toutes les chansons patriotiques que j’ai interprétées …. Laissez moi mourir dans mon pays, laissez moi chanter pour l’Algérie. Chanter est tout ce que je peux faire pour gagner ma vie’ , dit-elle.
 Le premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, est aussi pointé du doigt ; ‘ vous ne faites rien, pourtant vous percevez un salaire. Nous, nous n’avons même pas de quoi nous nourir… SVP laissez nous travailler pour ce pays’, implore-t-elle.
Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.