Le torchon brûle, de nouveau, entre le gouvernement et les distributeurs du gaz butane au Maroc, qui brandissent une menace de grève.

Affirmant que le gouvernement ne dispose, actuellement, d’aucune vision pour lever les subventions sur le gaz butane, Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, ne s’attendait pas à une réaction si forte de la part des distributeurs du gaz. Très en colère, ces deniers ont choisi de mener une grève au cas où le gouvernement n’a pas tenu ses promesses.

« Si, dans les jours qui viennent, le ministère de l’Intérieur n’a pas facilité la tenue d’une réunion avec les distributeurs du gaz butane, la situation risque de se compliquer. Nous sommes prêts à mener une série de grèves, auparavant programmée par l’association nationale des distributeurs du gaz butane, afin de défendre nos droits », a expliqué, dans une déclaration à Al massae, Mohamed Benjelloun, président l’association des distributeurs du gaz.

Et d’ajouter, « les distributeurs en ont marre de la procrastination du gouvernement, notamment, face à l’augmentation des coûts de production et le recul des revenus,».

Pour rappel, Boussaid avait déclaré, à la Vie éco, que le gouvernement n’a, à ce jour, « aucune réflexion ficelée pour la décompensation du gaz butane ». Une réforme importante selon ses dires, mais qui ne peut être que progressive.

 

Article19.ma

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.