La Confédération africaine de football (CAF) a refusé lundi la demande de report de la CAN-2015, sollicitée par le Maroc, pays hôte, en raison de l’épidémie d’Ebola, laissant cinq jours au royaume pour communiquer sa réponse définitive, selon l’Agence France Presse.
« La CAF confirme les dates de la compétition. Une nouvelle réunion aura
lieu le 11 novembre au Caire (siège de l’instance, ndlr) pour prendre les
décisions qui s’imposent », a indiqué lundi à Rabat le directeur des médias de
la Confédération africaine de football (CAF), Junior Binyam.
D’ici là, le Maroc a cinq jours –jusqu’à samedi 8– pour faire connaître
sa décision définitive, a de son côté précisé le porte-parole de la Fédération
marocaine (FRMF), Mohamed Makrouf, évoquant trois options: la tenue de la CAN
dans le royaume en janvier, le déroulement de la compétition dans un autre pays
ou son annulation pure et simple.
S’exprimant au terme d’entretiens avec les dirigeants marocains, M. Binyam
a fait valoir les contraintes de l’instance panafricaine. « Tout changement (de
dates) se ferait au détriment du calendrier de la CAF, qui a l’obligation de
suivre le calendrier international de la Fifa », a-t-il noté.
Il a par ailleurs estimé que « le dispositif sanitaire » mis en place par le
Maroc pour prévenir la propagation d’Ebola était « largement capable de faire
face au flux limité » de supporteurs durant la compétition.
La réunion de Rabat était présentée comme décisive, au lendemain du comité
exécutif de la CAF tenu à huis clos à Alger.
Le Maroc, qui doit accueillir la CAN pour la seconde fois, a sollicité le
mois dernier un report de la plus importante compétition sportive continentale
en raison de la propagation du virus Ebola, qui a fait près de 5.000 morts
cette année, essentiellement dans trois pays (Guinée, Libéria, Sierra Leone).
Il a proposé de la reprogrammer en juin 2015 ou janvier 2016.
La CAF avait toutefois aussitôt indiqué maintenir les dates initiales.
Ces dernières semaines, l’organisation a sondé d’autres pays, comme
l’Afrique du Sud, le Ghana et l’Algérie, en leur demandant s’ils étaient prêts
à reprendre l’organisation au pied levé.
Rabat n’a toutefois pas formellement renoncé: il a simplement demandé le
report, oscillant, selon les sources ministérielles, anonymes ou identifiées,
entre posture définitive et position conciliatrice, mais en donnant toujours la
priorité aux questions de santé ​e sur celles relevant du sport.

Le tirage au sort de l’épreuve reste, pour l’heure, programmé le 26
novembre à Rabat, là même où s’est tenue la réunion ce lundi. Seize nations doivent participer à la CAN-2015, dont le pays hôte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.