La Conférence internationale sur le climat « COP22″qui se tiendra à Marrakech cette année, fait le bonheur des officiels Marocains mais aussi « des malheureux, » semble-t-il, selon la newsletter de TourismaPost.

Et pour cause, ce grand événement qui sera couvert et transmis par toutes les chaînes TV à travers la planète « ne sera pas produit par une agence d’événementiel nationale, » selon cette newsletter.

En effet, l’appel d’offres lancé il y a quelques jours « ne laisse aucune chance » aux agences de la place à cause des conditions draconiennes imposées par les organisateurs.

1- il faut avoir réalisé au moins 2 événements sous l’égide des Nations Unies sur les 5 dernières années.

2- il faut déposer une caution bancaire de 7 millions de dirhams.

3- il faut justifier d’un chiffre d’affaires de 500 millions de dirhams minimum sur les 5 dernières années.

Autant dire que l’on a volontairement coupé l’herbe sous les pieds des agences locales et déroulé le tapis rouge aux agences internationales (tel Richard Attias, GL events, publics pour ne citer que celles ci), note la même source.

Publicitaire bien introduit au Maroc, Richard Attias est connu pour sa longue carrière dans les affaires. Ancien président de Publicis Events Worldwide, il a ensuite fondé Richard Attias & Associates, une société basée à New York et spécialisée dans la communication d’influence et l’organisation de séminaires internationaux, notamment le New York Forum.

« Une véritable catastrophe pour les agences de la place qui, elles, paient régulièrement leurs impôts au Maroc et qui recrutent à bras le corps sur le marché local contribuant ainsi activement au développement de l’économie nationale, » selon les propos d’un DG d’une boîte de com. Marocaine, rapporté par TourismaPost.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.