Un véritable pavé que l’avocat Mohamed et ancien ministre des droits de l’homme, Mohamed Ziyane vient de jeter dans la mare. Il dénonce « l’absurdité » de la décision de l’agence de régulation des télécommunications à savoir l’ANRT, de suspendre Whatsapp, Skype et autres outils de communication gratuits sur la Toile.

« Whatsapp a été crée par les américains et non par l’ANR, » explique Ziyane en substance au présentateur d e la chaine TV Al Oula (Invité de la Une, émission hebdomadaire de la SNRT).

« Je vous dis que c’est gratuit aux USA, en Europe et ailleurs…pourquoi l’ANRT doit-elle interdire quelque chose qui ne lui appartient pas? », s’est demandé Ziyane, devant un public qui partagea son avis en applaudissant .

Partout, le gouvernement travaille « pour faciliter la vie aux citoyens, » mais au Maroc « notre gouvernement dépouille ses pauvres citoyens pour enrichir Maroc Telecom, Méditel et Inwi, » ajoute Ziyane.

Ziyane qui est aussi le leader du Parti Libéral Marocain (PLM) avec un « lion de l’Atlas » comme symbole, a rappelé lors de cette émission en direct mardi soir, qu’à l’époque du roi Hassan II (les années 80), le parlement marocain voulait imposer une taxe sur les paraboles.

« La décision actuelle de l’ANRT me rappelle une époque révolue où les députés voulaient voter une loi taxant les foyers marocains disposant d’antennes paraboliques…Je leur ai dit, Messieurs les émissions télévisées captées par les paraboles sont gratuites…pourquoi voulez-vous les taxer? Vous n’avez pas le droit…d’ailleurs vous pouvez être poursuivis en justice par le Parquet, » ajoute Ziyane en plaisantant.

« Cette loi n’a pas été votée, heureusement…vous imaginez s’ils l’avaient adoptée? » se demanda Ziyane.

Qu’en sera-t-il pour Whatsapp, Skype et Viber maintenant? La balle est dans le camp de Benkirane.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.