Malgré l’investissement de 485 millions de dirhams dans une nouvelle flotte de véhicules de nettoyage, Casablanca n’arrive pas à se débarrasser de ses déchets et ordures, y compris dans le centre-ville ou à sa  périphérie.

Les élus de cette ville tentaculaire n’ont pas pu tenir leur promesse électorale, protestent les résidents .

‘L’image des ordures à Derb Ghalef et à Maarif n’a pas changé depuis. Elle lurette… les habitants de de ces quartiers ne voient pas de véritable changement autour d’eux malgré l’acquisition de la nouvelle flotte,’ note le quotidien casablancais Al Massae.

Un des grands centre financiers en Afrique, Casablanca abrite quelques 4 millions d’habitants et demeure le poumon économique et industriel du royaume.

Le problème des déchets ‘c’est aggravé dans plusieurs zones de la ville,’ ce qui nécessite ‘un strict contrôle’ et des mesures draconiennes à l’égard des compagnies chargées du nettoyage de la ville, note le journal.

Un manque de contrôle, de civisme ou des deux? La question reste posée!

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.