Le film ‘Steel flower’ du jeune réalisateur sud-coréen Park Suk-young a ouvert samedi la compétition officielle de la 15e édition du Festival international du film de Marrakech (du 4 au 12 décembre). Il s’agit du deuxième long-métrage de Park Suk-young, désormais en lice pour l’Etoile d’or aux côtés des quatorze autres films de la sélection officielle.

Le film relate l’histoire de Ha-dam, une jeune sans-abri, profitant des maisons vides pour y dormir. Lorsque l’hiver arrive, elle quitte Séoul pour Busan dans l’espoir d’y trouver du travail. Mais sans numéro de téléphone ni adresse à communiquer, sa recherche s’avère difficile. Un jour, elle est attirée par le son de danseurs de claquettes. A partir de ce moment, comme envoûtée par le rythme et la danse, Ha-dam se met à danser dans la rue, jusqu’à ce que la réalité de la vie finisse par se rappeler à elle. Cruellement.

Les quinze films en compétition, pour la plupart une première ou une seconde œuvre, seront départagés par un jury présidé par le célèbre réalisateur américain Francis Ford Coppola.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.