Economie nationale :

§  Le Trésor va « dollariser » l’encours de la dette extérieure : La structure de la dette va converger avec le panier de cotation du dirham. Plus de 75% de l’encours sont libellés en euros. L’exposition à l’euro accroît aujourd’hui le risque de change.

§  Télécoms, la course aux parts de marché s’intensifie : Inwi perd 500 000 abonnés mobiles en un an. Le postpayé enregistre une hausse de 14.57% de clients.

§  Trésor, les besoins s’intensifient : Les besoins du Trésor semblent s’intensifier. Pour novembre, il devra recourir au marché des adjudications des valeurs pour un montant compris entre 11.5 et 12 milliards de DH.

§  Caisse de compensation, la charge du gaz butane divisée par deux en un an : La charge de compensation a atteint 8.7 milliards de DH à fin septembre 2015, contre plus de 23.13 milliards un an plus tôt. Cette baisse de plus de 62% est le résultat notamment de la chute des dépenses de compensation du gaz butane qui ont été pratiquement divisées par deux comparé à leur niveau des neuf premiers mois de 2014.

§  Les tensions s’atténuent sur les liquidités bancaires : L’allégement du déficit de liquidité se poursuit. Le besoin des banques s’est ainsi réduit de 2.6 milliards de DH au cours de la semaine écoulée. Il s’est ainsi fixé à un niveau moyen de 24.4 milliards de DH.

§  Crédit, les règles changent en avril 2016 : Les ministères des Finances et de l’Industrie viennent de publier une série d’arrêtés fixant de nouvelles règles en matière de crédit immobilier et à la consommation.

§  Hausse des tarifs de l’ONCF, le gouvernement s’explique : Les tickets de train vont grimper à partir du 1er janvier à cause de la hausse de la TVA sur ce service qui passera de 14% à 20%.

§  La charge de compensation en net recul : En raison de la décompensation des produits pétroliers, la facture de la subvention des prix continue de reculer, soulageant les finances publiques.

Actualité Bourse :

§  BMCE Bank of Africa, le continent, relais stratégique : Le groupe boucle 20 ans de privatisation et confirme sa dimension panafricaine. La part du continent dans le RNPG a doublé entre 2011 et 2015. Diversification, segmentation et consolidation du positionnement panafricain.

Programmes de rachat, les quantités maximales fixées : A l’issue du mois d’octobre dernier, la Bourse de Casablanca vient de procéder à l’actualisation mensuelle des volumes appliqués aux programmes de rachat. Ainsi, pour les 6 programmes de rachat en cours on notera que les quantités de volumes de titres maximales à échanger par jour fixées à 500 titres pour Atlanta, 500 titres pour SNEP, 500 titres pour Stokvis Nord Afrique.

Actualité Internationale :

§  Chômage en baisse, inflation à zéro : 10.8% dans la zone euro et 9.3% dans l’UE à fin septembre.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.