Véhicule du service de livraison de Google Express. Alphabet, la nouvelle maison-mère de Google, a annoncé mardi vouloir commencer la livraison de colis par drones en 2017, les livraisons par drones ne pouvant cependant pas devenir réalité aux Etats-Unis avant la publication, attendue pour début 2016, des règles de l'agence fédérale américaine de l'aviation civile pour les vols commerciaux de drones à une altitude inférieure à 500 pieds (152 mètres). /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Alphabet, la nouvelle maison-mère de Google, a annoncé mardi vouloir commencer la livraison de colis par drones en 2017.

« Notre but est d’avoir un service commercial en activité en 2017 », a déclaré David Vos, responsable de ce projet, baptisé Project Wing, lors d’une convention sur le trafic aérien.

Plusieurs entreprises, dont Alphabet et le géant du commerce en ligne Amazon, planchent sur la livraison de colis au moyen d’aéronefs sans pilote. Alphabet dispose déjà d’un prototype qui a volé l’an dernier en Australie.

Les livraisons par drones ne pourront cependant pas devenir réalité avant la publication, attendue pour début 2016, des règles de l’agence fédérale américaine de l’aviation civile (Federal Aviation Administration, FAA) régissant les vols commerciaux de drones à une altitude inférieure à 500 pieds (152 mètres).

Reuters/Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.