Lors de sa réunion du 26 octobre, le bureau politique du  Parti du progrès et du socialisme (PPS), a affirmé sa position à propos de l’égalité entre les deux sexes dans l’héritage, rapporte « Lakome2 ».

Après la polémique suscitée par la recommandation du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH) portant sur la réforme des règles de succession et la place de la femme dans le code successoral, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) affirme son soutien au CNDH.

Dans un communiqué publié par son bureau politique lors de sa réunion le 26 octobre, le parti du livre a appelé au renforcement d’une égalité absolue entre les sexes dans tous les domaines, l’égalité dans l’héritage inclue, rappelant que cette question ne doit pas être instrumentalisée politiquement, selon la même source.

Le bureau politique a appelé les formations politiques  à s’éloigner des discours radicaux et à traiter ce sujet avec sagesse et par une approche basée sur l’accumulation des acquis réalisés au niveau des avancements dans la situation de la femme et des droits de l’homme en général.

Les islamistes, dont le PJD, avait qualifié de « provocation » la recommandation du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH), plusieurs formations politiques et associations féministes ont riposté en portant leur soutien au CNDH.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.