Un malaise social au Maroc se dessine à l’horizon avec cette hausse astronomique des prix d’eau et d’électricité

Le sujet de hausse des prix de l’eau et de l’électricité au Maroc commence à prendre  de l’ampleur. Le cercle des protestations s’est élargit et comprend, désormais, de nouvelles régions. En fait, ça ressemble à ce malaise social du début des années 80 où le gouvernement s’entêtait à mettre à exécution coûte que coûte les recommandations du FMI et de la Banque Mondiale et qui se résumaient en P.A.S (Plan d’Ajustement Structurel).

mggal-341680

Le petit peuple était sorti dans la rue…aujourd’hui c’est presque le même scénario:

Les habitants de Rich, Midelt, Mrirt, Tounfit, Khemisset et autres, sont tous descendus dans la rue depuis le 21 octobre 2014, pour manifester leur indignation contre la hausse brutale remarquée dans leurs factures d’eau et d’électricité, qui a dépassé, dans certains cas, les 5000 dhs.

Selon le quotidien arabophone Al Massae, les grandes villes s’apprêtent également à organiser leurs manifestations.

Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a affirmé, lors d’une réunion avec les membres du groupe parlementaire de son parti, qu’il allait suivre, personnellement, le dossier, et a expliqué que des instructions ont été données afin que les responsables de l’Office National de l’eau et de l’électricité (ONEE) traitent les réclamations des citoyens et vérifient l’exactitude des données de leurs compteurs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.