Un véritable cri de désespoir. Yassine Lahmini, quadragénaire, le fait savoir de différentes manières. Il s’est enchaîné et vêtu d’une tenue orange digne des détenus de « Guantanamo Bay » pour sortir sillonner les rues de Tiznit et exprimer sa colère en plein jour.

unnamed-10

« L’injustice » qu’il a subit, Lahmini la criait à travers ses pancartes brandies qui comportaient des slogans tels que ‘Le pire est à venir … Mourir plutôt que d’être humilié … Vaincre ou mourir en martyre’ , rapporte le quotidien arabophone ‘Akhbar Al Yaoum’.

Ce marchant ambulant dont les biens (une charrette et des livres) ont été saisis par les autorités locales, a eu recours à des methodes originales de protestations. Auparavant, il avait eu recours au dénudement devant une Commission chargée du domaine public, puis avait célébré ‘Aid Al Adha’ en égorgant une poule devant la préfecture de la province de Tiznit.

Lahmini a même tenté de mettre en vente sa propre famille, une initiative semblable à celle de ‘Mustapha Bouadoud’ qui, victime de harcèlements du Caîd (agent d’autorité) du coin, s’était offert à la vente à Beni Mellal.
Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.