De nos temps on ne plus rien cacher ou presque, notamment la répression policière d’une manié pacifique. Comme le signalent les internautes, « les images parlent d’elles-mêmes ». Des policiers ont réprimé brutalement le 6 octobre 2015 une manifestation symbolique, devant le Parlement à Rabat, en signe de protestation contre l’Arabie Saoudite suite au  drame de Mina qui a fait 769 morts, dont 27 Hajs Marocains.

Le groupe composé de jeunes, qui accusait les autorités saoudienne de mauvais traitement et de mépris des Hajs Marocains (morts et vivants), a été brutalement forcé par la police de battre en retraite .

Les forces de l’ordre utilisant la matraque et la violence verbale a obligé les protestataires à quitter +La Plaza des Chikayates+ malgré eux.

« La liberté d’expression « , le Cabinet Benkirane connaît pas surtout quand il s’agit de ses propres compatriotes morts étouffés    chez les « nomades » d’Arabie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.