Se mettant dans la peau de « prédicatrice » infatigable, Fatiha Mejjati, l’une des « figures de proue » de la mouvance jihadiste marocaine, rêve de jouer le rôle de « Oum Al Mouminine » (Mère des croyants), au sein de l’Etat Islamique (EI).

Veuve de Karim Mejjati, jihadiste d’Al Qaïda (Arabie Saoudite), Fatiha refuse de quitter les feux de la rampe, en organisant cette fois-ci des « cérémonies de mariage » des dirigeants islamiques, ainsi qu’en encadrant les femmes à Raqqa, ville syrienne considérée comme étant la capitale de l’EI, selon Akhbar Al Yaoum.

Fatiha Mejjati, n’a jamais quitté la ville malgré les attaques aériennes de la Coalition, à cause de son rôle de « prédicatrice ». Son fils Oussama n’a jamais rejoint les combattants sur le front syrien, et il est resté à ses côtés.

unnamed (3)
Par ailleurs, la femme a fait sa réapparition sur les réseaux sociaux, en créant un nouveau compte sur twitter. Dernier tweet était adressé aux deux nouveaux mariés, Oussama Gharib et Ahlam Nasr: « Que Dieu vous protège mes chers enfants », écrit-elle.

A la guerre comme à la guerre, et tous les moyens sont bons pour attirer de nouveaux pigeons et en faire des « mariés » avant de les envoyer au casse-pipes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.