Par Hamid ZAYED (goud.ma)

Je voudrai bien savoir les listes des endroits où les islamistes ont perdu.

Prière de me livrer les listes des gens qui se sont inscrits dans les montagnes, forêts et jungles, là où la gauche et les modernistes ont gagné.

Non, non je ne parle point des villes.

Je sais que le parti de la justice et du développement (PJD) a pris d’assaut la plupart des villes.

Je cherche les noms des villages, pour choisir où j’irai vivre.

Allô, Allô, ministère de l’Intérieur, avez-vous reçu les résultats de Figuig?

Là bas, j’ai trois palmiers, un petit champ, un grenadier, un caroubier, un argousier. Je pense retourner aux cotés ma famille et ma tribu.

Non, ne me dites pas que les islamistes se sont accaparés de Figuig également.

Allô, Allô.

Allons gauche marocaine, voyageons.

Libéraux, faites vos bagages et laissons les villes, la pollution, la drogue, les voleurs, le désordre, la saleté, les taxis et la pression aux islamistes.

Un mal peut bien être une aubaine.

Peu importe, peu importe, notre bonheur réside peut être dans  la vie dans les montagnes, se lever sur le chant du cocorico et dormir profondément comme la poule, jusqu’au matin.

Et puis, que faire de bon dans les villes. Rien n’encourage à la vie dans ces lieux. Laissons-les aux islamistes.

Les modernistes, l’élite, les  libéraux, Mustapha Bakkoury, allons essayer l’énergie éolienne.

J’ai de bonnes nouvelles, la fédération de la gauche a gagné à Outat El Haj. Je pense que la vie y sera  merveilleuse. Une occasion pour connaitre le Maroc profond.

Nous avons dupé le PJD.

Ils croient nous avoir vaincus et ils dansent maintenant. Ils ignorent qu’ils sont piégés.

Sachant que la vie humaine est courte, ils passeront des années de leur vie à signer des actes de naissances, à ramasser les ordures, à donner des autorisations de construction tout en refusant la corruption des citoyens.

Est-ce une vie qui réjouirait une personne saine et un grand parti?

Nous serons bien installés dans les montagnes et campagnes, dans un congé payé de longue durée. Lorsque nous nous ennuierons, nous irons rendre visite à l’Union socialiste des forces Populaires (USFP) à Guelmim.

Tous ceux de la gauche ainsi que les modernistes, souffrent de douleurs osseuses et du rhumatisme. Sachez que si nous envahissons Guelmim, nous inhumerons nos corps dans le sable.

Et croyez-moi la guérison est garantie.

Je suis satisfait des résultats du parti Authenticité et Modernité (PAM), de ceux de l’USFP et de la Fédération de la gauche.

C’est l’occasion pour nous de laisser les villes aux islamistes pour les diriger.

Nous allons bien les observer depuis les sommets de nos montagnes, assis confortablement dans nos champs où nos enfants sont en train de cueillir des coquelicots.

Et nous irons visiter l’Etat du PJD, que si nous étions mordus par un scorpion ou si nos femmes étaient sur le point d’accoucher. C’est là, que nous les emmènerons à leurs hôpitaux.

Ils souffriront de l’encombrement, des exigences de la population urbaine qui ne finissent jamais. Tandis, que nous vivrons dans la nature tel que dieu nous a crée. Nous cuisinerons les lièvres et les hérissons que nous chassons.

Ils vont transpirer et leurs habits se saliront à cause de la pollution.

Ils tomberont malades, ils ne font que discuter les problèmes des gazes toxiques. Entre temps, nous seront en harmonie avec la nature, à traire les vaches, les libéraux seront en train de promener les chèvres. La gauche appliquera le communisme sans répression, les terres et les récoltes seront réparties équitablement.

N’avez-vous pas entendu Ilyas El Omari dire qu’il est satisfait des résultats et que son parti n’a pas perdu.

N’avez-vous pas vu la Fédération de la gauche exprimer sa joie sur Facebook, célébrant sa victoire, « victoire recherchée à l’aide d’un microscope, mais en vain ».

Allez, les modernistes, direction les montagnes !

Allons vers la nature.

Allons profiter du chant des oiseaux, récolter les olives et planter des aubergines.

Allez…

Préparez vos bagages car les islamistes vous ont chassé des villes.

Allons vers la nature.

Je  m’attendais bien à ces résultats…

C’est pour cela que j’ai acheté une maison à la campagne.

Je possède des oliviers

Un petit vignoble.

Un figuier qui m’offre des figues délicieuses en été.

De l’eau que je ramène du puits des voisins.

Et un parti moderne qui veille sur mes affaires.

Et quand j’aurai besoin de vin, je me dirigerai vers les gens du PJD

pour en acheter dans les villes.

Je me saoulerai dans leurs bars (du PJD).

En contrepartie des œufs et des coques que je leur venderais.

Ils en feront une « Rfissa » (plat à base de pain et viande de poulet).

Et pendant la fête de l’Eid el-Kebir, nous visiterons le PJD.

Pour leur vendre des moutons.

Adieu!

Adieu, villes du Maroc!

Nous sommes désormais dans les villages, les forêts, les prairies, les hautes montagnes et dans les sables du désert.

D’ici,

Nous vous enverrons notre salut.

Nous, les modernistes…

Les villageois,

Nous vivons en harmonie avec la nature.

Source: Goud.ma et traduit intégralement par l’équipe article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.