Une étudiante marocaine de 22 ans ne s’attendait pas que son plan « d’escroquerie » allait l’emmener en prison. Elle a en effet délesté de 360.000 dirhams un saoudien, qu’elle a connu sur Facebook, en lui miroitant un projet fictif d’élevage de volailles. 

Le saoudien en question, dont l’identité n’a pas été révélée, a décidé de venir au Maroc pour s’enquérir du développement de ce projet soit-disant « lucratif » et s’assurer que son investissement se passait bien, rapporte Assabah.

Mais surprise! Le saoudien avec son tempérament de Bedouin, s’attendait à tout sauf à une supercherie. Il portera immédiatement plainte auprès du Parquet de Salé et demandera l’ouverture d’une enquête.

Les investigations menées par la police ont révélé que la fille avait dépensé une bonne partie de la somme reçue dans des voyages de luxe et l’achat d’une voiture de 14 millions de centimes. Elle aurait également donné une partie de la somme à sa famille.

L’investisseur saoudien a déclaré qu’il pourrait retirer sa plainte à condition qu’elle lui restitue une grande partie de son argent.

La jeune femme a d’abord nié les accusations portées contre elle, mais a fini par passer aux aveux lorsque la police lui a montré tous les documents de transfert attestant qu’elle avait bel et bien reçu les 36 millions de centimes.

Article19.ma

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.