Au Maroc, il s’agit bien d’une Première dans l’histoire de la police marocaine. Et pour cause, le directeur général de la

DGSN a congédié Hassan El Harchi, le nouveau préfet de la police de Salé, et ce, quelques heures après sa nomination. Ce dernier venait juste de succéder au contrôleur général, Khalil Zine El Abidine.

« Douze heures après sa nomination, les agents de sécurité de la ville de Salé ont été surpris de cette décision inattendue parvenue de la DGSN. Avant même la passation de pouvoir, El Harchi a déjà été écarté, » selon les sources du journal Al Massae.

Cette décision serait liée à un rapport, « qualifié de top secret, » qui aurait atterri sur le bureau du directeur général, Abdellatif Hammouchi, selon la même source. Le dit rapport contiendrait « des informations » sur la carrière d’El Harchi et son parcours professionnel et qui « ne plaidaient pas » en faveur de sa promotion, apparemment.

En attendant la nomination d’un nouveau patron de la police dans cette ville surpeuplée et jumelle de Rabat, l’intérim aurait été confié au numéro deux, un commissaire divisionnaire, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.