Des jeunes du Missouri ont manifesté ce mardi 1er septembre après qu’un jeune transgenre, Lila Perry, a été autorisé à utiliser les toilettes pour femmes dans son lycée.

C’est la polémique qui agite les Etats-Unis ces dernières heures. Encore divisé suite à la transformation en femme de Bruce Jenner , le pays fait face à un débat qui dépasse le cadre du simple lycée où s’est déroulée une manifestation contre un jeune transgenre, ce mardi 1er septembre.

Âgée de 17 ans, Lila Perry a demandé à la direction de son établisssement situé dans le Missouri de pouvoir utiliser les toilettes des filles. Il se trouve que l’ado vient chaque jour en cours habillé en fille, perruque de cheveux longs sur la tête et maquillage sur les yeux et la bouche.

Cette autorisation à provoquer la colère de 200 des élèves du lycée et leurs parents, qui ont manifesté. Selon eux, Lila Perry a toujours son sexe masculin et devrait donc utiliser les toilettes des hommes. Idem pour les vestiaires lors des cours de gym. Certaines lycéennes ont déclaré à la presse américaine qu’elles ne se sentaient pas du tout à l’aise de se changer à côté de leur camarade.

D’autres toutefois, ne voient pas où est le problème. « C’est un être humain », déclarent simplement les amis de Lila, qui craignent aussi pour sa sécurité dans un vestiaire de garçons. Quant à la principale intéressée, elle pense de même : « J’avais peur », a-t-elle avoué au New York Times avant d’ajouter : « je n’ai fait de mal à personne. Je suis une fille. Je ne veux pas aller dans d’autres toilettes que celles pour filles ».

Selon elle, les réactions qu’elle a suscitées sont avant tout dictées par l’incompréhension des autres. Aussi voudrait-elle ouvrir le dialogue : « C’est horrible de vois que les gens peuvent être aussi extrêmes, pas seulement à l’école mais aussi sur le web. C’est irréel d’être au milieu de cela ». 

Article19.ma/Public web

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.