« Le nouveau découpage territorial qui annexe, à Fès, 500 hectares, est une forme de corruption », a avancé Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du PJD, lors de la réunion de la commission de l’intérieur.

unnamed

Bouanou a, à cette occasion, dénoncé le ‘’lobbying’’ de Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, auprès de la Cour des comptes, afin de ne pas mettre au jour les dossiers des collectivités locales, et alors les présenter, par Driss Jettou, devant la justice, rapporte le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum dans son édition de ce jeudi 16 octobre 2014.

Le président du groupe parlementaire du PGD a, également, rappelé que Chabat avait, en 2008, octroyé des autorisations dans des régions sur lesquelles il n’avait aucune autorité, voulant, selon lui, accorder une légitimité à ses décisions illicites.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.