Un avion de ligne transportant 54 personnes s’est écrasé dimanche soir au-dessus d’une région reculée de Papouasie, dans l’est de l’Indonésie, a confirmé un responsable du ministère des Transports.

L’appareil, un ATR 42-300 appartenant à la compagnie Trigana Air Service, transportait 44 passagers adultes, cinq enfants et cinq membres d’équipage. Il effectuait une liaison entre Jayapura, capitale de la province de Papouasie sur la côte nord, et Oksibil au centre du territoire.

Il a été localisé dans le district d’Oktabe.

Cité par les sites d’information Kompas et Detik, le directeur d’exploitation de la compagnie, Beni Sumaryanto, avait déclaré un peu plus tôt dans la soirée que des habitants d’un village du secteur d’Oksibil avaient signalé un accident.

Une équipe de secours est attendu sur place au lever du jour, lundi matin.

Le transport aérien est fréquemment utilisé en Papouasie, province montagneuse et densément boisée à l’extrémité orientale de l’Indonésie où les liaisons par voie terrestre sont souvent impossibles.

Selon la base de données en ligne Aviation Safety Network, l’ATR 42-300 porté disparu avait été mis en service il y a 27 ans.

Trigana Air Service est inscrite depuis 2007 sur la liste noire des compagnies auxquelles l’Union européenne interdit d’opérer dans l’espace aérien communautaire.

La compagnie dispose de 14 appareils, dix ATR et quatre Boeing 737, dont la moyenne d’âge dépasse les 26 ans. Elle a connu 14 incidents graves depuis sa création en 1991, selon Aviation Safety Network.

 

Reuters/Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.