Les palais Badii et Bahia, ainsi que les tombeaux des Saadiens, ne seront plus en possession de l’Etat. Pour des questions budgétaires, les principaux monuments du patrimoine historique de Marrakech vont etre cédés au privé. Une première qui inquiète.

En plein saison touristique, le ministère de la Culture fait une bien curieuse annonce. Il vient en effet de lancer un appel d’offre pour la mise en gestion de trois des plus importants patrimoines histo­riques de Marrakech. Les tombeaux des Saadiens (dynastie régnante entre 1554 et 1668), le Palais Badii (construit par cette même dynastie à la fin du XVe siècle) et le palais Bahia (bâti vers 1860) basculeront dans la sphère du privé dès le mois de sep­tembre.

unnamed-5

Une cessation qui serait une première dans la politique de gestion du patrimoine historique marocain. Jamais les autorités n’ont procédé à une telle opération, dont le but affiché est de réduire les frais d’entretien des monuments cités. Si les futurs candidats à l’acquisition se frottent les mains face à la manne touristique que représentent ces monuments, les visiteurs ne savent pas encore à quel prix ils vont pouvoir admirer le patrimoine de Marrakech. Surtout, aucune indication sur la gestion de ce patrimoine (qui reçoit annuellement près d’un million de touritses) n’est pour le moment dévoilée.

Zamane/Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.