Trois semaines après s’être absentée de la première audience du tribunal de Marrakech, relative à la plainte d’incitation « à la débauche, atteinte à la pudeur, et pornographie » dans le film « Much Loved », l’actrice maroco -brésilienne, Loubna Abidar a finalement comparu devant la justice cette semaine, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. Mais cette fois-ci pour autre chose.

Le juge d’instruction aurait interrogé Abidar à propos de « la plainte » concernant « les insultes et la diffamation  » colportées contre elle par l’acteur et réalisateur Said Naciri . Ce dernier s’est déchaîné contre elle après qu’elle l’ait accusé de « harcèlement sexuel » dans un film qu’il avait produit lui-même, et où elle a joué le rôle principal.

L’actrice n’a pas changé la version de ses dires aux médias et aurait réaffirmé les accusations contre Said Naciri , selon les mêmes sources.

La séance a duré environ deux heures et demi, avant que le juge ne décide reporter cette affaire sine die

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.