La Marocaine Soukaina Habiballah et le Jordanien Abdalla Abdelrahman ont remporté, mercredi soir, en ex aequo la 5ème édition du Prix Buland Al Haïdari de la jeune poésie arabe, organisé dans le cadre de la 37è édition du Moussem culturel international d’Assilah.

Le jury présidé par le poète marocain, Mehdi Akhrif, a pris en considération la sensibilité poétique remarquable des gagnants, qui se base sur une vision célébrant l’expérience dans sa relation avec l’aventure de l’écriture, avec une parfaite maitrise des techniques rédactionnelles, linguistiques et artistiques.

Les membres du jury ont souligné que les œuvres de Soukaina Habiballah se sont distinguées par une créativité dans l’écriture, notamment à travers des poèmes « ouverts » et en « prose », notant que les écrits de Abdalla Abdelrahman se particularisent par la beauté et la fluidité de leurs lyriques.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.