Le torchon brûle entre le gouvernement et la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries, qui a pris l’initiative d’augmenter de 20 centimes le prix du pain rond dès la semaine prochaine.

Le pain de 160 grammes va passer de 1,20 dirham à 1,40 dirham, et ce, à partir du 20 octobre à Casablanca puis progressivement dans les autres villes du pays.

Cette décision « unilatérale », explique le quotidien arabophone  Al Massae, est justifiée par le « non respect, par le gouvernement, de ses engagements» pour lutter contre la concurrence informelle après « des années d’un dialogue stérile ». « Nous augmentons le pain parce que nous ne pouvons plus supporter les charges liées à l’impôt et à la Caisse de sécurité sociale », précise, dans un communiqué, le président de la FNBP Houcine Azaz.

Cette augmentation brutale du prix du pain a suscité un fort mécontentement de la part du gouvernement d’Abdelilah Benkirane, qui menace de sanctionner la FNBP.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.