La Une du magazine « Maroc Hebdo » a suscité une grande controverse sur Facebook, où la prière de Tarawih a été associé à l’extrémisme religieux au Maroc.

Selon des sites électroniques, des utilisateurs de Facebook considèrent le titre du magazine comme « une provocation » car la majorité des marocains, qui entreprennent la prière de Tarawih durant Ramadan, plus que dans n’importe quel autre mois.

Les marocains font la prière dans les différentes mosquées du royaume, ces dernières accueillent un grand nombre de pratiquants qui viennent faire leurs prières tout juste après la rupture du jeûne

Les marocains préfèrent fréquenter des mosquées où les imams ont des voix émouvantes, comme ce qui est le cas pour la Mosquée Hassan II où on y trouve l’Imam et récitateur Omar Al Kazabri .

Pour rappel, chaque année des centaines de milliers de personnes pieuses, en majorité résidant à Casablanca, se rendent à la Mosquée Hassan II pour ces prières du soir et ne sont pas nécessairement des politiques ni des sympathisants de l’Islam radical, affirment certains internautes.

Officiellement, c’est un ‘silence radio’ .

Article19.mai

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.