Les prix à la consommation auraient augmenté de 2% au deuxième trimestre 2015, après une croissance de 1,5%, en variation annuelle, au premier trimestre 2015, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Cette progression aurait résulté, essentiellement, de l’augmentation de 2,9% des prix des produits alimentaires, tirée en particulier par la hausse des prix des fruits et des poissons frais, explique le HCP dans sa note de conjoncture pour le mois de juillet 2015.

Dans le même sillage, le rythme de croissance des prix des produits non-alimentaires aurait légèrement accéléré, pour atteindre 1,2%, au lieu de 1,1% un trimestre auparavant, a relevé la même source, ajoutant que la légère hausse des prix des services, en lien avec la progression des prix de la restauration et des journaux, aurait positivement contribué à cette évolution.

De son côté, l’inflation sous-jacente, qui exclut les tarifs publics, les produits frais et l’énergie, aurait connu une progression de 1,3%, après +1,1 pc au trimestre précédent.

Pour sa part, la demande intérieure aurait poursuivi sa tendance haussière au deuxième trimestre 2015, dans un contexte d’amélioration des revenus des ménages et de progression des prix à la consommation.

La consommation domestique aurait connu une hausse de 3,4%, en variation annuelle, après +3,1% un trimestre plus tôt, selon la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.