Mustapha Ramid, Minisitre de la Justice et des Libertés semble s’éloigner de sa profession de juriste, d’avocat et homme de loi pour s’occuper d’un domaine délicat et controversé dans un pays musulman et conservateur comme le Maroc: l’homosexualité.

Invité à la radio casablancaise +Chada FM+, pour notamment s’exprimer sur l’affaire du « travesti de Fès », Ramid a répondu sans ciller: « Celui qui a une voix grave-masculine mais se sent intimement femme et a des agissements féminins, n’a qu’à faire une opération (chirurgicale) pour changer de sexe. »

Et le droit à la différence, Monsieur Ramid?

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.