Suite « un mauvais buzz » suscité par son intervention sur les ondes de Radio Plus, le chanteur populaire Ahmed Chawki a fait amende honorable en expliquant qu’il a été « piégé par son interviewer.

 Il a affirmé qu’il venait de rentrer de l’étranger et qu’il n’était pas du tout au courant de l’affaire d’Inzegane. « La journaliste m’a posé une question diabolique…j’ai répondu en toute spontanéité sur l’atmosphère du mois sacré du Ramadan… »

Chawki n’a pas révélé le nom de cette « diabolique » interviewer.

Il a en fait souligné, qu’il est « pour les libertés individuelles, » en ajoutant: « Je ne suis pas un prédicateur religieux. Que chacun porte ce qu’il veut… Je suis solidaire avec les deux filles d’Inezgane. »

Pour se justifier face à un public furieux, le chanteur affirme comme s’il y était (Inzegane), que les deux demoiselles, « ne portaient pas de mini-jupes comme l’animatrice l’a laissée entendre,” durant l’émission de cette radio casablancaise.

Bref, un malentendu vite oublié!

 VIDEO LINK:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.