unnamed (1)
Des images de l’impressionnant sit-in de solidarité, samedi à Agadir, avec les deux dames d’Inzegane, font le tour de la Toile au moment où des pétitions rassemblent des milliers de signatures d’intellectuels, journalistes, écrivains, avocats et militantes et membres actifs de la société civile au Maroc et à l’étranger .
Cette manifestation spontanée devant la préfecture de police d’Agadir, a lancé des appels aux autorités « d’annuler » les poursuites judiciaires qui « ne sont basées sur aucun fait véridique ni juridique, » disent les militants des droits de l’homme .
Les protestataires ont en outre dénoncé « la pensée Daechiste et takfiriste » et ce qu’ils considèrent « l’harcèlement » et « l’atteinte à la liberté individuelle », dont ont été victimes les deux citoyennes marocaines résidant à Inzegane .
Le Maroc, pays de « pluralisme culturel et de tolérance, » soulignent les manifestants, deux pauvres dames ont été « victimes » de « l’intolérance et du machisme » ambiant. Elles risquent jusqu’à deux années de prison ferme pour « d’outrage aux mœurs », selon leurs avocates.
     Leur procès est prévu pour le 6 juillet prochain à Agadir, en plein Ramadan .

+ Vaste campagne de solidarité sur les réseaux sociaux +  

Dans un geste courageux de solidarité féminine, Khadija Rouissi, présidente de ‘Bayt al-Hikma’ et députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), avait en début de semaine annoncé ne pas avoir peur d’être interceptée par la police des moeurs pour sa tenue vestimentaire.

 

« Alerte aux autorités: Je porte une jupe et il est de votre devoir de m’arrêter…Passer une nuit dans un commissariat me manque, »  a-t-elle écrit sur son mûr Facebook.

unnamed (2) unnamed (3)

Cet appel au secours intervient après l’arrestation de deux jeunes femmes qui se promenaient « en tenue d’été », dans un marché populaire d’Inzegane, à Agadir. Après les avoir interceptées en plein jour et sans explication, la police les a du coup accusées « d’outrage aux bonnes mœurs… « .

 Il est à noter que le leader du PPS et membre du gouvernement, Nabil Benabdallah, s’est joint à cette campagne médiatique pour protester lui aussi en disant: « Juger deux dames pour leur tenue vestimentaire est une chose inacceptable, inacceptable! »

https://www.youtube.com/watch?v=HyFW7Z0pqMU

Selon une version des faits, un accrochage verbal a eu lieu la semaine dernière avec des marchands dans ce souk d’Inzegane car ils se sont sentis « offusqués » par la tenue des deux dames durant en cette période d’abstinence ramadanesque.

 Une autre manifestation de solidarité va avoir lieu à Agadir, ce dimanche 28 juin 2015, à partir de 10 heures du matin.

2 Commentaires

  1. Le terrorisme islamiste, une responsabilité collective

    Des barbares teintés en « musulmans avertis et engagés » des temps modernes font la une de tous les jours.

    Ils profitent des injustices émanant de tout bord pour disséminer leur venin au sein d’une population en carence patente d’esprit d’analyse et de synthèse.

    Les territoires conquis par DAECH & Compagnie sont hors contrôle de toute force structurée et proies à toutes les convoitises.

    Une vision et une politique myope des grandes puissances actuelles sont loin d’être étrangères à cet état de fait.

    Au delà de ces espaces envahis par les obscurantistes du moment, nos propres quartiers sont infectés d’une manière de plus en plus ostentatoire.

    Si leurs chefs religieux, djihadistes et terroristes ne trouvent aucun mal à accueillir et maîtriser de nouveaux adeptes occidentaux, imaginons leur aisance à en recruter d’autres plus virulents des pays arabo-musulmans sous développés.

    Gardons à l’esprit que sur une population de 1 milliard 700 millions de musulmans à travers le monde, seulement 20% parmi eux sont arabes.

    Malgré notre nombre aussi réduit à l’échelle mondiale, nous arabes sommes incontestablement derrière 90 % des attentats commis au nom de l’islam.

    Est-ce un problème de race ?
    Est-ce un problème de religion ?
    Est ce un cocktail explosif quand ces deux facteurs s’unissent ?

    Les embrigadés de l’islam sont manipulés et orientés vers l’ultra violence et le crime en toute insouciance. Ils ne représentent qu’une infime minorité d’arabes.

    Les responsables du monde entier se doivent d’éviter tout amalgame et de respecter l’islam authentique, religion de paix et de tolérance.

    Ils doivent se sentir aussi responsables que les écervelés de l’islamisme d’aujourd’hui et réajuster leur politique d’une manière humaine.

    Un sentiment de compassion est unanimement partagé envers les victimes du terrorisme d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.