Après avoir été relâché mais toutefois poursuivi par la justice en état de liberté, le moniteur de Benslimane, Mustapha El Amrani a décidé de fermer sa salle de Taekwondo définitivement, et décamper.
« Une décision » qui aurait surpris son entourage, et ce, suite à un long message sur le mûr Facebook de son frère ainé, Bouchaib El Amrani, nous dit-on.
« Mon frère m’a exprimé ses sincères voeux…de fermer la salle de Taekwondo, » lit-on sur ce mûr.

Selon Bouchaib, la dite-salle « n’as pas pu être remise sur pied après le décèsn(noyade) des (11) enfants…et aussi, à cause d’une société et des gens qui non pas la culture de reconnaissance « .

Mustapha Amrani, sportif par excellence, serait « sérieusement déprimé » et veut « quitter le Maroc » après la fin de son procès, qu’il espère « rendra bien justice à tous…’’

Bouchaib explique à qui veut l’entendre, que son frère Mustapha aurait « beaucoup souffert et souffre encore des extrapolations et de la médisance de certains médias au Maroc…et qu’ils l’ont décrit comme un bourreau et un tueur d’enfants ».

Par ailleurs, Mustapha El Amrani, lui, qui risque la prison, affirme que la mère de feu la championne de Taekawando, Fadwa – qui s’est noyée près de Oued Cherrat avec les dix autres jeunes-, aurait « raconté des bobards et des contre- vérités…sur lui et sur ses rapports avec ses élèves. »

Il faut signaler que le tribunal de première instance de Témara, près de Rabat, avait décidé de poursuivre Mustapha El Amrani pour « homicide involontaire… » après l’accident de Oued Cherrat au début de cet été.

 

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.