La célèbre bloggeuse marocaine de folloMayssa Salama Ennaji a demandé à l’ex-secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) Abdelilah Benkiranequi a menacé de quitter ce parti si ses parlementaires votaient le projet de loi-cadre sur l’usage légal du cannais, de « cesser » de politiser ce dossier et de «se moquer du peuple marocain ».

« Pourquoi es-tu contre l’usage du cannabis à des fins médicales comme c’est le cas de l’opium qui est utilisé pour apaiser les douleurs des patients. Est-ce que la production de l’énergie à partir du cannabis est-elle interdite par l’islam ? », s’interroge Mayssa dans une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

«Pourquoi tu t’opposes à un projet qui permettra à 50.000 petits agriculteurs de sortir de la misère et de cesser d’être recherchés par les gendarmes et de vivre dans les montagnes de peur d’être arrêtés ? », ajoute-t-elle à l’adresse de Benkirane en lui demandant de proposer des alternatives à son rejet de cette loi.

+ «  Est-ce que le cannabis est interdit par la religion… non ! » + 

Mayssa demande également à l’ex-chef du gouvernement de « fournir des explications » sur son « rejet » de voir la zone de culture du cannabis connaître « la paix 

et la stabilité » « Lorsque l’Etat se décide à proposer une solutionpermettant aux petits agriculteurs de créer des coopératives et de lui vendre leur production de cannabis pour son utilisation à des fins médicales, tu t’opposes à ça. Ditesnous pourquoi? », a-t-ellepoursuivi en expliquant que la délimitation territoriale des zones de production historique du cannabis va empêcher cette culture de s’étende à d’autres régions et encouragera les investisseurs à s’intéresser à ce domaine pour la création d’emplois.

« Est-ce que c’est interdit par la religion ou bien s’agit-il uniquement d’une politisation du dossier par ton parti qui a fini par accepter l’enseignement en français des matières scientifiques et la normalisation des relations avec Israel », martèle la blogueusecontroversée à l’intention de Benkirane.

Elle a relevé que « tous » les partis politiques, y compris le PJD, vont se retrouver prochainement àChefchaouen pour écouter les observations des populations et les soumettre au gouvernement avant le passage du projet de loi devant le Parlement.

« Ce texte sera voté avec ou sans Benkirane et personne ne pourra désormais exploiter ce sujet durant la campagne électorale », enfonce-t-elle avant de préciser que ce dossier concerne « les citoyenappauvris dans le Nord et les gens recherchés par la gendarmerie à cause de la culture du cannabis et qui pourront finalement bénéficier d’une amnistie générale ».

Et de conclure : « Il faut que le PJD en panne d’idées cesse de politiser ce dossier et dse moquer du peuple » marocain.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.