Le PJD semble traverser une sérieuse crise depuis quelque temps. Et pour cause, l’ancien secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, menace de se retirer du parti de la lampe au cas où les députés PJDistes approuvent le projet de loi relatif à l’usage légal du cannabis au Maroc.

Dans un engagement écrit qu’il a publié sur le site « goud », Benkirane a indiqué qu’il gèlerait son activité de membre du Conseil national du PJD si le Secrétariat général approuve le projet, et qu’il se retirera du parti si les parlementaires PJDistes approuvent ledit projet de loi au Parlement.

« Si le secrétariat général du parti accepte d’adopter la loi sur le cannabis examinée au gouvernement, je gèlerai mon appartenance au parti susmentionné », a-t-il écrit, ajoutant : « je me retirerai définitivement de ce parti » au cas où les représentants du PJD au parlement approuvent ladite loi .

La position de Benkirane vient aggraver encore les problèmes du secrétaire général du PJD et chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, qui a reçu, il y a tout juste quelques jours, des demandes de démission de Mustapha Ramid du gouvernement pour « raisons de santé » et de Driss El Azami du Conseil national et du secrétariat général du parti.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.