Au Maroc, un genre nouveau de vidéo clips sont en vogue actuellement sur les chaînes YouTube et les réseaux sociaux. Les vidéos sur « ma routine quotidienne » ont ainsi cédé la place récemment à des contenus violents.

Tout au long de la semaine passée sont apparues au Maroc des vidéos montrant des combats illégaux dans la rue et les plages à la suite de la multiplication des défis lancés soit pour la notoriété soit pour l’argent, note-t-on sur la Toile.

Selon le site arabophone Hespress.com, les auteurs de ces vidéos parient sur les « vues » et les « followers », en d’autres termes des « taux d’audience élevés » en diffusant des défis qui se veulent « sportifs » mais qui se déroulent en dehors de toute réglementation sportive dans l’espace public et se transforment, le plus souvent, en bagarres et en un échange d’insultes.

Les rues de Casablanca, Salé, Meknès et Fès, se sont transformées en décor pour le tournage de ces combats aux armes blanches destinées à être diffusées sur YouTube et mettant en scène, parfois, de jeunes enfants, affirme la même source.

+ Faire face à la diffusion de la violence parmi les enfants +

Said Jaafar, président du Centre des mutations sociétales et des valeurs au Maroc et dans le bassin méditerranéen, a indiqué à Hespress que ce phénomène fait partie d’une structure globale, relevant que les groupes humains qui ont été soumis et persécutés éprouvent des difficultés à compenser leurs frustrations et la plupart d’entre eux recourent à des actes agressifs.

Jaafar a ajouté que des personnes, qui sont censées être contre ces pratiques, s’en amusent à leur tour, mettant en garde contre l’impact de ces vidéos sur les enfants ainsi que contre la normalisation de la violence.

Il a estimé que ces vidéos ne doivent pas être échangées entre les membres des familles lors des rassemblements familiaux, appelant les institutions de socialisation à redoubler d’efforts pour faire face à la diffusion de la violence parmi les enfants.

Jaafar a souligné que la propagation du phénomène de la violence sur les médias sociaux est dangereuse, mettant l’accent sur le rôle important de l’école pour corriger certaines perceptions.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.