Un démocrate d’origine marocaine à l’assaut du Sénat américain. Il s’agit d’Alex Lasry qui veut devenir le premier sénateur américain de confession juive d’origine marocaine, après l’annonce officielle, la semaine dernière, de sa candidature.

Alex Lasry est le fils de Marc Lasry, un milliardaire natif de Marrakech qui s’est installé aux États-Unis à l’âge de 7 ans, mais qui n’a jamais oublié ses racines, a rapporté le site Morocco World News.

A l’occasion de son 60ème anniversaire, il a ainsi organisé une grandiose fête à Marrakech en 2019. Lasry, dont le fonds d’investissement lui aurait rapporté 1,8 milliard de dollars avant d’être proposé en 2013 au poste d’ambassadeur des Etats-Unis en France, proposition qu’il a déclinée.

Toutefois, le père d’Alex Lasry a été un acteur important de la politique américaine en tant que donateur démocrate influent en collectant des fonds pour Hillary Clinton et Joe Biden après avoir soutenu Kamala Harris lors des primaires.

Alors qu’Alex Lasry se présente comme un démocrate progressiste, son père Marc Lasry a des doutes quant à savoir s’il serait bon que les démocrates gagnent « trop » aux élections de 2020.

« Je ne pense pas que ce sera bon. Vous savez que si les démocrates l’emportent, vous allez avoir plus de réglementation, vous allez avoir des impôts plus élevés, je ne vois tout simplement pas cela comme un avantage pour le marché », a-t-il déclaré à Halftime Report avant les élections.

Alex Lasry

Alors que Marc Lasry préférait les affaires au service public, son fils Alex de 33 ans envisage sérieusement de se présenter au Sénat américain.

Il a effectué un stage d’un an au Bureau de l’engagement public de la Maison Blanche d’Obama avant de travailler pendant 7 mois en tant qu’assistant spécial du conseiller pour l’engagement stratégique.

Alex Lasry a passé la majorité de sa carrière à travailler dans l’équipe de basket-ball du Wisconsin NBA, les Milwaukee Bucks, dont son père est copropriétaire.

Selon lui, « il est temps de rejeter les anciennes méthodes de Washington et de commencer à penser à l’économie américaine d’une nouvelle manière », a déclaré Lasry, ajoutant: « j’ai montré que les valeurs progressistes sont bonnes pour les affaires ».

Lasry a suscité la controverse dans le Wisconsin fin janvier dernier lorsqu’il a été accusé de « passe-droit » après avoir été vacciné contre le Covid-19 alors qu’il n’était pas éligible au vaccin.

Les républicains de l’État ont utilisé la controverse pour attaquer Lasry après son annonce. « Le Wisconsin n’a pas besoin d’un enfant riche et gâté comme Alex Lasry qui pense qu’il est normal d’utiliser sa richesse et son pouvoir pour passer devant les personnes âgées et vulnérables qui doivent recevoir le vaccin de Covid-19 », a souligné le le Comité sénatorial républicain.

Malgré le manque d’expérience politique de Lasry, il est considéré comme ayant une réelle chance de devenir le premier sénateur américain d’origine marocaine, souligne le site moroccoworldnews.com, relevant qu’aux élections américaines, le candidat qui dispose de plus d’argent l’emporte généralement.

Thomas Nelson, le rival démocrate de Lasry dans la course au sénat, semble bien conscient de cette tendance défiant Lasry de ne pas utiliser la richesse de sa famille dans la campagne.

« Je ne pense pas que quiconque devrait acheter un siège au Sénat », a twitté Nelson en souhaitant la bienvenue à Lasry dans la course au sénat.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.