Plus de 16% des entreprises ont été en arrêt définitif ou temporaire au terme du second semestre de 2020, suite aux répercussions de la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19), selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

La répartition par statut d’activité fait ressortir des entreprises toujours en arrêt temporaire (8,1%), en arrêt temporaire après reprise (6%) et en arrêt définitif (2,2%), précise le HCP qui vient de publier sa 3ème enquête sur les effets du covid-19 sur les activités des entreprises.

Les résultats de cette enquête révèlent aussi que 83,7% des entreprises ont déclaré avoir maintenu leurs activités. Toutefois, l’analyse de l’évolution des indicateurs relatifs à l’arrêt d’activité des entreprises montre un certain redressement de l’activité globale.

En effet, le taux d’arrêt temporaire des entreprises a enregistré une baisse 9 mois après le début de la crise sanitaire, passant de 54,3% en avril et 52% en juillet à 14,1% en décembre 2020, fait savoir le HCP, ajoutant que le taux d’activité a enregistré une évolution positive à près de 83,7% en décembre.

Par catégorie, la proportion d’entreprises en activité à fin 2020 s’élève à 87,5% pour les grandes entreprises (GE), 89,6% pour les petites et moyennes entreprises (PME) et 81% pour les très petites entreprises (TPE).

+ La moitié (51%) des entreprises qui sont en arrêt temporaire sont âgées de moins de 10 ans +

La proportion d’entreprises ayant déclaré avoir définitivement arrêté leurs activités atteint, en revanche, près de 2,6% chez les TPE, 1,3% pour les PME et 0,8% parmi les GE.

Par ailleurs, le HCP indique que la proportion des GE qui sont en arrêt temporaire pendant cette période atteint 11,7%.

L’analyse des résultats de l’enquête par catégorie et tranche d’âge fait ressortir que plus de la moitié (51%) des entreprises qui sont en arrêt temporaire sont âgées de moins de 10 ans. Cette proportion atteint 61% chez les TPE et 43% chez les GE.

Les branches du transport et de l’entreposage, de l’hébergement et restauration et des activités immobilières peinent toujours à reprendre normalement leur activité puisque la proportion des entreprises qui sont en arrêt temporaire atteint respectivement 31%, 27% et 25%.

En outre, le HCP souligne que la part des entreprises ayant déclaré un arrêt définitif atteint 10% dans le secteur des industries du textile et du cuir et 7% dans les activités immobilières.

Comparativement avec le S2-2019, 83% des entreprises ont déclaré avoir subi une baisse de leur activité tandis que 12% ont connu une stabilité de leur niveau d’activité et seulement 5% des entreprises ont enregistré une augmentation durant le deuxième semestre 2020.

Par catégorie, 84% des TPME ont rapporté une baisse de leur activité durant la même période alors que moins de 5% d’entre elles déclarent que leur activité aurait connu une augmentation.

Pour les entreprises ayant subi une baisse de leur activité (83%), plus de la moitié d’entre elles (54%) ont évoqué une contraction de 50% et plus lors du deuxième semestre 2020 par rapport à la même période 2019. Cette proportion atteint 59% chez les TPE et 34% pour les GE.

+ Apprécier l’évolution de l’activité des entreprises au cours de la période de juillet à décembre 2020 +

Par secteur d’activité, le HCP relève que l’hébergement et la restauration continuent toujours de subir les effets de la crise sanitaire, précisant que 86,3% des chefs d’entreprises de ces branches ont rapporté une baisse de 50% et plus par rapport au deuxième semestre 2019 et 9% affirment une diminution de 30% à 49%.

Les baisses d’activités supérieures à 50% restent également importantes dans le secteur de la construction (68,7%), dans les branches des activités immobilières (63%) et dans celles de l’industrie du textile et du cuir (58,7%).

L’objectif principal de cette enquête dans sa troisième édition est d’apprécier l’évolution de l’activité des entreprises au cours de la période de juillet à décembre 2020, la comparer avec celle de la même période avant la crise pour s’enquérir du niveau de performance des entreprises en quête du rythme normal d’activité.

Menée via la collecte assistée par tablette et téléphone du 22 au 30 décembre 2020, ladite enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 3.600 entreprises organisées représentant l’ensemble des unités opérant dans les secteurs de l’industrie manufacturière, de la construction, de l’énergie, des mines, de la pêche, du commerce et des services marchands non financiers.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.