Le tribunal de première instance de Casablanca, a condamné, mardi, à des peines de prison ferme allant jusqu’à 8 ans les cinq personnes poursuivies pour « commerce de boissons alcoolisées, possession et vente de produits périmés ».

Selon alyaoum24, le tribunal a condamné le principal accusé, surnommé « Ould El Khouribgui » et « le baron des boissons alcoolisées », à 8 ans de prison ferme au paiement d’une amende de 40.000 dirhams, et A. T. et N. Q. à 7 ans de prison et à 30.000 dirhams d’amende chacun.

La même instance a également condamné H. B. et R. B. à 4 ans de prison et au paiement d’une amende de 20.000 dirhams.

La plainte civile concernant les infractions douanières a été abandonnée vu que les accusés s’étaient acquittés des amendes prévues par les législations nationales.

Le tribunal avait, plusieurs fois, reporté son verdict dans ce dossier pour délibération, avant d’y joindre l’acte lié au dahir 1984 et de rejeter les requêtes de procédures.

Les accusés ont été arrêtés en septembre dernier dans le cadre de l’opération « mains propres » menée par le Direction générale de la sûreté nationale et ont été déférés devant le parquet près le tribunal de première instance au cours de la première semaine de septembre dernier pour, entre autres, possession d’entrepôts de boissons frelatées, périmées ou non conformes aux dispositions fiscales et douanières, vente de produits pouvant constituer un danger pour la santé des citoyens et vente de boissons alcoolisées sans autorisation.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.