Verdict. Le principal accusé dans l’affaire de l’enlèvement, du viol et de l’assassinat de l’enfant Adnane a menacé de se suicider en prison suite à sa condamnation à mort, mercredi, par la chambre criminelle de première instance de Tanger.

« Vous m’avez condamné à mort… Je vais me tuer… », a dit le principal en s’adressant au juge qui venait de prononcer le verdict de sa condamnation à mort.

La chambre criminelle a également condamné à quatre mois de prison les trois autres individus poursuivis dans cette affaire pour « non-dénonciation d’un crime ».

+ Demander une rançon ? +

Lors de l’audience de mardi, l’accusé principal avait prétendu qu’il avait enlevé l’enfant pour demander une rançon parce qu’il avait besoin d’argent.

Le mis en cause principal est accusé de « meurtre avec préméditation », de détournement d’un mineur, de séquestration avec demande de rançon, de viol avec violence, de mutilation d’un cadavre, de sa dissimulation et de son enterrement secrètement.

Quant aux trois autres individus, ils sont accusés dans le cadre de cette affaire de « dissimulation d’un crime commis », de « non-dénonciation des faits » après avoir reconnu leur ami sur les séquences vidéos largement diffusées sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, Adnane, 11 ans, a été enlevé, en septembre dernier, par un pédophile de devant le domicile de ses parents à Bni Makada dans la ville du détroit.

Selon l’enquête policière, son ravisseur, âgé de 24 ans, a emmené la victime dans un appartement, l’a violée et assassinée avant de procéder à son enterrement aux alentours de son domicile.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. Il menace de se suicider après son acte abject de pédocriminalité, qu’il le fasse . Tout indique qu’il ne s’inscrit que dans la lâcheté. Et ainsi, on en sera débarrasser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.