Le tribunal de première instance de Témara examinera ce mardi l’affaire du projet immobilier « Les jardins de Cabo Negro » dont les propriétaires, poursuivis en état de liberté, sont accusés d’escroquerie par une soixantaine de personnes.

Dans des déclaration à alyaoum24, les victimes ont tous souligné que « la promotion et la commercialisation de ce projet ont été réalisées par le bureau de l’amicale (Wydadia) depuis 2015 sur la base d’un plan d’ensemble du projet et de plans des appartements en plus de photos et du site Web de l’amicale ».

Elles ont indiqué que « le terrain sur lequel le projet devait voir le jour s’est avéré ne pas être la propriété de l’amicale » bien que son bureau leur avait demandé de payer une avance d’environ 15 millions de centimes pour l’acquisition des appartements lesquels devront en principe leur être remis dans un délai d’un an.

Les victimes ont expliqué que le bureau de l’amicale les avait rassurés que le foncier était disponible avant de découvrir la supercherie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.