Triste aventure. La Guardia Civil tente encore de confirmer l’identité d’un jeune migrant dont le corps a été retrouvé échoué, dimanche matin, sur la plage de Chorrillo, à Ceuta. Celui-ci portait une pièce d’identité marocaine sur lui.

Les autorités locales ont réussi à contacter sa famille, mais un test ADN ou une identification par empreintes digitales sont encore nécessaires afin de confirmer officiellement son identité, a rapporté le journal électronique espagnol « El Faro de Ceuta ».

Les papiers retrouvés sur le cadavre portent le nom de Mohammed, natif de Marrakech et âgé de 27 ans.

+ Plusieurs tentatives d’atteindre Ceuta à la nage +

Selon les informations rapportées par ses proches, le jeune séjournait à Fnideq depuis 3 mois. À plusieurs reprises, il a essayé de traverser à la nage de Fnideq jusqu’à Ceuta, dans l’espoir de rejoindre un jour le vieux continent.

« Mohammed parlait l’anglais, allemand et français », selon ses amis, affirmant ne pas l’avoir vu le samedi après-midi, car il préparait avec plusieurs jeunes, « une autre traversée » pour Ceuta.

La nouvelle de la découverte du corps a choqué les proches du défunt, selon la même source.

Ayant quitté sa famille et sa ville natale depuis plusieurs mois, il n’a cessé d’aspirer à une vie meilleure. Mais comme beaucoup d’autres migrants, son rêve s’est perdu à jamais dans les eaux glacées de la Méditerranée, ajoute le site espagnol.

Article19.ma