Les utilisateurs de WhatsApp, surtout ceux qui utilisent cette application pour échanger des fichiers sensibles, sont inquiets quant à la sécurité de leurs données suite à la mise à la disposition de Facebook de sa base de données à des fins commerciales.

Selon une source du site arabophone Hespress.com, « l’utilisation de WhatsApp n’est plus sécurisée » en ce sens que ses utilisateurs sont exposés à un ciblage spécifique qui les expose, en plus, au piratages de leurs données, à l’interception de leurs conversations audios et vidéos en déclenchant automatiquement les microphones et les caméras de leurs smartphones.

La même source a indiqué que l’une des sociétés les plus connues, qui fournissent des « services » de piratage des comptes WhatsApp, se trouve à Singapour et commercialise à des clients spécifiques actifs notamment dans l’espionnage économique.

Toujours, selon la même source, une société internationale, qui est aussi active dans ce domaine, est basée à Marrakech. Elle est dirigée par un ancien proche du président français Emmanuel Macron et vend ses services à des clients dans plusieurs pays africains.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.