C’était dans le pipe. Au Maroc, le premier numéro du mensuel «Le Tracteur», organe du Parti authenticité et modernité (PAM) est dans les kiosques.

On peut lire dans la première livraison de cette publication bilingue un éditorial intitulé «Du Sultan Mohammed III au Roi Mohammed VI» signé Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du PAM.

On trouve également dans ce numéro de janvier un dossier spécial sur l’événement diplomatique phare ayant marqué la fin de l’année

2020 : la reconnaissance par les États-Unis d’Amérique de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur ses provinces du Sud et leur soutien ferme au plan d’autonomie comme unique solution à ce conflit régional monté de toutes pièces.

«Un tournant historique», commente le mensuel qui focalise sur les implications de la décision américaine, fruit de la sage et clairvoyante diplomatie conduite par le Souverain.

Dans le même sillage, la publication du Parti authenticité et modernité revient sur les importants accords signés entre le Maroc et les États-Unis, d’une part, et le Maroc et l’État d’Israël, d’autre part, en marge de la visite au Maroc mardi 22 décembre 2020 de la délégation américano-israélienne de haut niveau. Une visite sanctionnée, faut-il le rappeler, par une Déclaration conjointe tripartie.

Le numéro 1 du journal du PAM réserve par ailleurs un focus sur la ville de Dakhla et les potentialités qu’elle recèle et qui la prédestinent à devenir un hub économique et un trait d’union entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne.

Enfin, la publication revient en détail sur les activités du parti, ses positions et sur les efforts menés par ses membres et élus au niveau des différentes régions du Royaume.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.