Les éléments de la police ont été contraints, jeudi à Fès, de brandir leurs armes de service sans pour autant en faire usage pour interpeller trois frères qui exposaient la sécurité des citoyens et des policiers à une menace dangereuse à l’aide d’armes blanches.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), relayé par le site arabophone alyaoum24.com, les services de la police avaient été alertés sur l’agression de deux passants au quartier Bensouda avant de dépêcher des policiers qui, face à la résistance avec violence des trois frères, ont été contraints de brandir leurs armes de service avant de les arrêter et de saisir leurs coutelas.

Les trois mis en cause, âgés entre 29 et 40 ans, ont été placés en garde-à-vue à la disposition de l’enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.