Au Maroc, le chercheur Maati Monjib a été placé en détention préventive en vue de poursuivre l’enquête au sujet de sa présumée implication dans des actes pouvant constituer des éléments de crime de blanchiment d’argent, a indiqué le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Rabat.

Selon l’agence MAP, suite au communiqué publié en date du 07/10/2020 au sujet de l’enquête relative aux faits reprochés à M. Maati Monjib et à des membres de sa famille, le procureur du Roi près le Tribunal de première instance de Rabat annonce que le mis en cause a été déféré devant le parquet le 29 décembre 2020 après achèvement des procédures d’enquête préliminaire.

Le procureur du Roi précise que Monjib a été déféré devant le juge d’instruction près la même juridiction qui a décidé après l’interrogatoire préliminaire sa mise en détention préventive pour poursuivre l’enquête au sujet de sa présumée implication dans des actes pouvant constituer des éléments de crime de blanchiment d’argent.

Le juge d’instruction a également ordonné la comparution de l’une des proches de Monjib, conclut le communiqué.

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour. Il est chercheur en quoi ? Il a découvert quoi? Il a participé dans la recherche du Covid 19? ou la recherche du Cancer du Côlon ? ou du sida ? pauvre de nous. des nom ronronnons, attribués à des petits gens , le Mot » recherche » attribué à ce vendu ?Peut être il faisait la recherche (comment nuire à sa Patrie le Maroc ? ) c’est ça sa recherche parait-il non?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.