7ème Art. “Qu’importe si les bêtes meurent” de la réalisatrice marocaine Sophia Alaoui vient d’être sélectionné pour l’Oscar du meilleur court métrage 2021 à Clermond-Ferrand

Produit par Jiango films, ce court métrage de 23 minutes raconte, en langue amazighe, l’histoire d’Abdallah, un jeune berger qui vit avec son père et leur troupeau de moutons et de chèvres dans les montagnes du Haut Atlas au Maroc.

Un jour, le père et le fils ont manqué de nourriture pour leurs animaux à cause de la neige. Le mauvais temps et les malheurs qui l’accompagnent obligent le jeune Abdellah à faire un long et difficile périple de deux jours à dos de mulet jusqu’au village le plus proche afin d’obtenir de quoi nourrire et sauver son bétail.

A son retour, Abdellah trouve son village presque complètement désert avec une seule personne: le fou sur lequel le jeune berger ne pouvait pas compter pour savoir ce qui s’était passé pendant les deux jours de son absence.

Après avoir appris par la télévision l’événement surnaturel qui a décimé son village, Abdellah plonge dans une profonde réflexion pour saisir le sens de la venue des extraterrestres.

+ Invitation à une réflexion sur les croyances et les traditions +

Alors qu’Abdellah se perdait dans des interprétations contradictoires, le fou du village croit que les extraterrestres ont apporté l’illumination et la liberté, tandis que l’imam de la télévision dit que leur arrivée est l’œuvre du démon. Le court métrage invite à une réflexion sur les croyances, les traditions et les idées que nous tenons souvent pour acquises.

Sophia Alaoui a passé son enfance entre le Maroc, l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient. Elle a réalisé des courts métrages documentaires et de fiction qui ont été diffusés sur France 3, TV5, OCS.

Selon le site moroccoworldnews, de nombreux films d’Alaoui ont été sélectionnés pour des prix internationaux dans plusieurs festivals de cinéma, en reconnaissance de la qualité de l’œuvre de la jeune réalisatrice d’origine casablancaise.

Son dernier documentaire, « Les Vagues ou rien », a été salué par la critique tant au Maroc qu’en France. Sophia Alaoui est également la fondatrice de la société de production marocaine Jiango Films et écrit actuellement son premier long métrage et série télévisée.

Le court métrage d’Alaoui, nominé aux Oscars, a reçu de nombreuses critiques positives et a remporté plusieurs prix. Il a notamment remporté le très convoité Prix du Jury au Festival de Sundance en 2020 ainsi que la compétition nationale du film de France au Festival des Champs-Élysées.

Plus récemment, le court métrage marocain a été projeté au Festival international du film fantastique de Neuchâtel et a été nominé dans la catégorie du meilleur court métrage pour le César 2021.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.