7ème Art. Au Maroc, organisée par l’Association de Culture et d’Éducation par l’Audiovisuel, la 9ème édition de la résidence d’écriture panafricaine de la Ruche documentaire du FIDADOC s’est déroulée à Agadir, du 7 au 20 décembre 2020.

Selon un communiqué rendu public, ce jeudi, la résidence est traditionnellement la dernière étape du programme de formation et d’accompagnement artistique créé en 2012 par le Festival International de Film Documentaire d’Agadir.

Elle a déjà accueilli plus d’une une centaine de projets dont une vingtaine sont aujourd’hui terminés, dont deux qui se sont illustrés cette année sur les écrans :

– ​« Mères » de Myriam Bakir (Résidence d’écriture 2012 à Safi) : Mention du jury au Festival National du Film de Tanger, Première internationale à l’IDFA (Competition for Mid-Length Documentary), Grand ​Prix​ dans la catégorie « Enjeux Méditerranéens » du PRIMED.

– « Leur Algérie » de Lina Soualem (Résidence d’écriture 2017 à Casablanca) : Première mondiale à Visions du Réel, Prix du meilleur documentaire arabe au Festival d’El Gouna.

Cette 9è​ me édition a accueilli ​11 auteurs porteurs d’un projet de documentaire de création, originaires de 5 pays africains.

– – 8 projets candidats à notre Ruche documentaire à travers le site internet du FIDADOC :

– ​ADRAR​ ​de​ H​ amza AZEROUAL (Maroc)
– FILLE DE LA PAUVRE​ ​de Rima KERKEBANE (Algérie)
-​ FONDOUK de Soumeya AIT AHMED (Maroc)
– ​MALIKA​ ​de Ayoub AÏT BIHI (Maroc)
– LE PEINTRE POSSEDE (SUR LES TRACES DE ABBES SALADI)​ ​de Reda LAHMOUID (Maroc) – LE TEMPS DES RETROUVAILLES de Raja SADDIKI (Maroc)
– THEIR LANGUAGE de Sarah Mounia KACHIRI (Maroc, France)
– ​ZDOUZ​ d​ e Dounia NIOUF (Maroc)

– – 2 projets sélectionnés au ​Durban FilmMart​ (Afrique du sud, du 4 au 13 septembre 2020) :

– TO BE LOVED de Justin KPATCHAA (Togo) – Talents Durban 2020.
– PAN AFRICA & THE TICKING TIME BOMB de Eva MUNYIRI (Kenya) – DFM Documentary selection.

– – 1 projet sélectionné au ​Ouaga Film Lab​ (Burkina Faso, du 2 au 7 novembre 2020) : – LES PETROLIERS​ d​ e Aboubacar ASSOUMANE (Niger).

Totalement gratuite pour ses bénéficiaires, cette résidence était encadrée par 3 professionnels chevronnés en matière d’écriture documentaire : l’auteur-réalisateur Jean-Louis Gonnet (France), le critique et enseignant-chercheur Ikbal Zalila (Tunisie) et l’auteur-réalisateur-producteur Hicham Falah (Maroc, France).

Son programme alterne entretiens individuels et phases de réécriture avec pour objectif que chaque résident aboutisse à une première version du dossier artistique de son film.

En cette année forcément très spéciale, l’organisation de la résidence s’est déroulée de manière hybride : en présentiel pour 6 des auteurs marocains, en ligne pour les 5 autres.
L’ensemble du groupe a été réunie le 18 décembre pour une session plénière en ligne qui s’est déroulée depuis​ la Cité de l’Innovation Souss-Massa.

Les organisateurs précisent : « Nous avons convenu avec les bénéficiaires de poursuivre leur accompagnement pendant les 6 prochains mois grâce au soutien apporté par ​AFAC (Arab Fund for Arts and Culture) ​dans le cadre du ​NACP (North Africa Cultural Program),​ en fonction de l’avancement de leur projet et de leurs besoins, à travers des consultations individuelles régulières avec leur accompagnateur principal et des rendez-vous collectifs sur une base mensuelle où seront abordées des sujets transversaux qui concernent tous les auteurs : recherche de producteurs, contenu et format des dossiers de candidatures et des teasers demandés par les différents fonds, etc. »

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.