Maroc: Nabil Ayouch & Co. devant la justice avant la fin du Ramadan

share on:
Au Maroc, il semble qu’une malédiction poursuit ‘Much Loved’ et son réalisateur Nabil Ayouch, ainsi que l’actrice principale, Loubna Abidar. Le Tribunal de Marrakech va convoquer tout ce beau monde le15 Juillet prochain afin de répondre aux chefs d’accusations: « la diffusion de scènes pornographiques, atteinte à la pudeur et d’incitation de mineurs à la débauche, » entre autres…En d’autres termes: il faut parler à son ou plutôt ses avocats d’urgence, car les grilles de la prison vont bientôt apparaître à l’horizon !

Le Bureau du Procureur a décidé de convoquer un certain: Nabil Ayouch, fils de Noureddine Ayouch, le réalisateur du film de « Zine Li Fik »  (Much Loved), né en 1969 à Paris et résidant à Bourgogne, à Casablanca. Et Mme Loubna Abidar, fille de Abidar Ben Omar, née à Marrakech en 1985, actrice de son état et résidante à Targua, Marrakech. Tout ce beau monde doit se présenter, le mercredi 15 juillet prochain à 13 heures pile, à la salle d’audience de la Cour de 1ère Instance de Marrakech, selon Assabah.

La Cour à décider de réagir suite à une plainte qui a été déposée par fantomatique association qui se cache derrière le sigle de   » l’Association marocaine pour la défense du citoyen « .

« Cette association, a sûrement oublié d’inviter les Sheikhs de Daech afin  d’établir en bonne et due forme des tribunaux d’inquisition et les bûchers qui vont avec » a commenté à ce sujet, un artiste marocain.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.